Notre cheminement…

On se demande par moment comment on va faire pour y arriver. C'est vrai, soyons honnête qu'est-ce qui va faire que ça va changer. 

Évidemment en se posant la question ainsi, on s'exclut presque instantanément du problème et donc de sa résolution. On perd tout pouvoir, on laisse notre mental catastrophe diriger notre vie.

Il se fait que les répète les mêmes erreurs tant que l'on n'a pas appris la leçon. Certes le contexte change un peu, les interactions aussi, mais in fine, c'est "Encore plus de la même chose", comme le disait si bien Paul Watzlawick.

Notre choix réside dans la façon de regarder et d'aborder ce problème récurrent. D'abord arriver à le cerner, ensuite prendre son courage, car il faut à mon avis beaucoup de courage pour se faire face, et défaire le mécanisme de "pilote automatique" que l'on a mis en place.

L'homme n'est-il pas supposé être un système complexe auto-apprenant ? Puisque lui seul peut amener à la conscience ce qu'il vit, et donc en apprendre quelque chose sur lui-même, sur son environnement.

Ce n'est pas parce que l'on prend conscience que tout s'arrange, personnellement j'aurais tendance à dire que dans un premier temps c'est même l'inverse qui se passe.

Mais voilà, si je suis à nouveau devant le même problème, il ne tient qu'à moi d'aller chercher en moi, les raisons qui font que je butte sur la même pierre, de façon constante, voir systématique.

Long chemin, pas évident, mais dans toutes les Écritures, il nous est fait la promesse qu'au bout du chemin il y a la Lumière...